Navigation par page & recherche

Partenariat social/CCT

En tant que partenaire social de nombreuses entreprises et associations d’employeurs, la Société des employés de commerce représente des milliers d’employés dans toute la Suisse dans des conventions collectives de travail (CCT). Dans ce cadre, la Société s’engage systématiquement pour des conditions de travail justes, progressistes et exemptes de discrimination.

Des partenariats sociaux de longue date

Le partenariat social a été ancré dans la loi en 1911 et a connu son premier essor dans l’industrie mécanique avec l’accord de paix de 1937. A ce jour, le dialogue avec l’employeur fait toujours partie intégrante de l’économie suisse. Il est nuancé et pensé selon les conditions économiques, structurelles et sociales des différents secteurs. La Société des employés de commerce est actuellement partenaire contractuel dans 19 CCT nationales et 18 CCT régionales et représente ainsi les intérêts de milliers d’employés. Dans le commerce de détail, nous sommes la seule association en Suisse à entretenir un partenariat social avec les plus grands commerçants du secteur «Food and Convenience».

En sus de la négociation des contrats, en tant que partenaire social, nous avons également une fonction de surveillance: nous vérifions l’exécution des contrats du côté des employeurs et intervenons en cas d’infraction aux accords. De plus, nous sommes un interlocuteur pour les employés soumis à une CCT et les membres de notre Société concernant toutes les questions en lien avec leurs conditions de travail, leur contrat de travail ou le droit du travail en général. En cas de restructurations et de suppression d’emplois, nous nous engageons pour des plans sociaux adéquats afin de protéger les employés concernés de difficultés économiques et d’ordre social. Les licenciements doivent toujours être limités et les personnes concernées doivent être soutenues activement dans leur réorientation.

Vers la vue d’ensemble des CCT actuelles de la Société des employés de commerce

« Le fondement de la stabilité est le dialogue. »
– Caroline Schubiger, responsable emploi et conseil à la Société des employés de commerce

Explication des termes

  1. Dans un partenariat social, des représentants des employés et des entreprises (associations d’employés, syndicats, associations d’employeurs, commissions du personnel, etc.) se réunissent dans le but de négocier ensemble des conditions de travail progressistes et tenant compte des intérêts sociaux pour les employés et de les établir dans des conventions collectives de travail (CCT). Un juste équilibre des intérêts des employés et des employeurs renforce la confiance mutuelle, ce qui a un effet positif sur la stabilité économique et politique de la Suisse.

  2. Les conventions collectives de travail (CCT) règlent les conditions de travail pour un secteur donné ou pour une entreprise, dans toute la Suisse ou pour une certaine région. Suivant le principe de base «un accord vaut mieux qu’une loi», le partenariat social permet d’élaborer des solutions sur mesure et tient compte de défis spécifiques. Ainsi, les employés et les employeurs bénéficient de règles individuelles et flexibles et peuvent réagir rapidement aux évolutions du monde du travail et à de nouveaux besoins. De plus, une CCT crée une sécurité juridique et une transparence pour tous les employés. Actuellement, en Suisse, 2,1 millions d’actifs bénéficient d’une convention collective de travail.

Nous sommes partenaire social des plus grands secteurs économiques suisses

Contact

Brochures