14. juin 2014

Aperçu

Résolution concernant la force de travail indigène adoptée

Lors de son Assemblée des délégués, la SEC Suisse a adopté une résolution visant à encourager la force de travail indigène et à renforcer l’économie. Le Conseiller fédéral Alain Berset était l’intervenant d’honneur.

Au sein du Conseil fédéral, Alain Berset est en charge de la réforme «Prévoyance vieillesse 2020». Il était donc évident qu’il s’exprime lors de l’Assemblée de délégués de la SEC Suisse à ce sujet. A ce propos il a dit entre autres: «La prévoyance vieillesse doit être réformée de manière équilibrée et équitable.» La cohésion sociale et la justice sont des valeurs auxquelles la Suisse a toujours été attachée et doit son succès. «Seule une vue globale amène de la transparence.» C’est ainsi qu’Alain Berset justifie la raison pour laquelle la réforme «Prévoyance vieillesse 2020» du Conseil fédéral revêt la forme d’un paquet. Le Conseiller fédéral a également loué l’engagement de la SEC Suisse en faveur du bien commun et du partenariat social. «Cet engagement a façonné notre pays», a-t-il déclaré.

Ensuite, Alain Berset a répondu aux questions pointues de Daniel Jositsch, Président central de la SEC Suisse. Quelque 130 participants se sont réunis à l’Hôtel de ville de Weinfelden et ont suivi avec intérêt les interventions. L’association des employés a très à cœur que la prévoyance vieillesse soit assurée durablement. C’est pourquoi la SEC Suisse a rendu une prise de position détaillée concernant le paquet de réformes au début de cette année dans le cadre de la procédure de consultation. Elle y soutient très largement les efforts de réformes du Conseiller fédéral Alain Berset, et se montre prête à participer activement et de manière constructive dans la suite du traitement du dossier.

Adoptée à l’unanimité

Le point à l’ordre du jour le plus important de l’Assemblée des délégués de cette année était la résolution de la SEC Suisse visant à encourager la force de travail indigène et à renforcer l’économie. L’association y invite la politique, les employeurs et les institutions de formation à veiller, dans le cadre de l’encouragement durable de l’activité professionnelle et de l’employabilité, à ce que les femmes et hommes, mais aussi les employés plus âgés et les jeunes, bénéficient des mêmes conditions sur le marché du travail.

De plus, le concept de „l’apprentissage tout au long de la vie“ doit être promu activement. Le but étant de former les forces de travail indigènes requises pour un développement durable, et ce sur toutes les générations, afin de préserver leur employabilité. La résolution a été adoptée à l’unanimité.

Pour toute question complémentaire

Jositsch_Daniel_high
Daniel Jositsch

Président central
Mobile 079 503 06 17