02. octobre 2012

Aperçu

Bien armé pour négocier son salaire

Les recommandations salariales de la SEC Suisse viennent de paraître sous une forme renouvelée. Elles se basent en outre sur un plus large échantillon de données et indiquent de manière encore plus explicite aux employés travaillant dans les bureaux et la vente si leur salaire est bien conforme aux normes en vigueur.

Gagnez-vous suffisamment? Le nouveau guide de la SEC Suisse vous l’indique immédiatement. Grâce aux recommandations salariales 2013, les employés des professions commerciales et administratives ainsi que du commerce de détail peuvent immédiatement estimer si leur salaire répond bien à la réalité du marché. De plus, celui qui postule pour un nouvel emploi sait ce qu’il peut revendiquer.

Le cœur de ce guide est comme toujours constitués de grilles salariales. Elles indiquent les salaires minimaux, médians et maximaux en fonction des niveaux de fonction et de l’âge des employés. Des graphiques illustrent en outre les différences régionales.
Globalement, la mise en page du guide est plus claire et agréable à lire. De plus, l’échantillon des données a été étoffé: il se base désormais sur le recensement élargi de l’Office fédéral de la statistique.

Le guide n’est pas seulement un solide ouvrage de base pour les employés lors des négociations de salaires, mas il sert aussi de référence quand il s’agit de fixer les salaires. En se basant sur ces recommandations, les entreprises et organismes peuvent instituer un système salarial transparent et cohérent pour les employés. Il va aussi dans le sens du principe préconisant un salaire égal pour un travail identique.

Un chapitre particulier est consacré à l’apprentissage et à l’entrée dans le monde du travail. A cela s’ajoutent désormais les stages qui constituent un important élément du cursus de la formation. Enfin, ce guide comprend des informations importantes sur les systèmes de salaire au mérite et sur les primes, le 13e mois de salaire, la rémunération du travail à temps partiel, les allocations familiales et le calcul de l’indexation des salaires au renchérissement du coût de la vie.

Renseignement

  • Barbara Gisi,

    Responsable de la politique en faveur des employés, Société suisse des employés de commerce,

    079 775 66 10