20. juin 2014

Aperçu

Non à l’initiative Ecopop

Le Comité central de la SEC Suisse rejette à l’unanimité l’initiative Ecopop. La limitation rigoureuse de l’immigration demandée par l’initiative ne tient pas compte de l’intégration de la Suisse dans l’économie mondiale et affaiblirait de manière décisive sa force économique et sa capacité d’innovation.

La SEC Suisse rejette résolument l’initiative populaire «Halte à la surpopulation – Oui à la préservation durable des ressources naturelles» (Ecopop). L’initiative est certes fondée sur une attitude critique et en principe justifiée face aux conséquences d’une croissance économique illimitée. Pour résoudre les problèmes liés à la mobilité, lutter contre la dispersion des constructions ou encore contre la pollution, elle se concentre uniquement sur l’accroissement de la population comme seul facteur d‘influence. Elle simplifie ainsi trop les causes complexes de la problématique en question.

La limitation massive de l’immigration ne resterait pas sans conséquences négatives pour la structure et l’attractivité de la place économique helvétique. La contrainte de ne pas signer de traités internationaux qui seraient en contradiction avec les exigences de l’initiative, porterait par ailleurs fortement atteinte aux liens vitaux de la Suisse avec l’UE/EEE et l’économie mondiale. Les résultats écologiques espérés par l’initiative ne sont quant à eux pas suffisamment réfléchis: en Suisse, où tous les grands centres économiques sont implantés à proximité de la frontière, l’immigration serait remplacée par les frontaliers mobiles. Cela affecterait notamment les infrastructures de transport, mais l’initiative n’en tient aucunement compte.

Pour toute question complémentaire
Jositsch_Daniel_high
Daniel Jositsch

Président central
Mobile 079 503 06 17

KELLER_MANUEL_08
Manuel Keller

Responsable Emploi et Conseils
Mobile 079 592 06 22