05. mars 2014

Aperçu

Loi sur la formation continue: responsabilisation des employeurs

La SEC Suisse salue la décision du Conseil des Etats qui vise à réintégrer la responsabilité des employeurs dans la loi sur la formation continue. Les employeurs des secteurs publics et privés prendront ainsi une certaine part de responsabilité en soutenant les efforts de formation continue de leurs employées et employés. Le débat mené au sein du Conseil des Etats concernant la loi-cadre permet de poser les fondements pour une valorisation de la formation s’inscrivant dans le principe de l’apprentissage tout au long de la vie.

Contrairement au Conseil national, le Conseil des Etats est d’avis que la part de responsabilité des employeurs à encourager la formation continue de leurs collaboratrices et collaborateurs est essentielle. La Chambre haute a ainsi tenu compte d‘une revendication centrale de la SEC Suisse en la réintégrant dans la loi sur la formation continue. La Société des employés de commerce encourage l’ancrage juridique du soutien des employeurs en matière de formation continue.

Le projet de loi permet par ailleurs de renforcer les compétences de base chez l’adulte au travers d’une formation axée sur la réalité pratique, dans le but d’améliorer l’intégration de l’individu dans la société et sur le marché du travail. Selon la SEC Suisse, l’ancrage de ce point dans la loi est un acquis majeur qui favorise l’apprentissage tout au long de la vie.

L’article 3 apporte la clarification longuement réclamée par la SEC Suisse concernant la définition de la formation non formelle. La revendication que l’offre de formation continue disponible en Suisse soit rendue transparente et ouverte à tout le monde a été satisfaite par l’article 7 qui prévoit la prise en compte des acquis dans la formation formelle.

La SEC Suisse salue en outre l’article sur la concurrence qui tient compte «de la qualité, de la prestation et de la spécialité» d’une offre.

Le 18 mars, le projet de loi sera une nouvelle fois soumis au Conseil national pour l’élimination des divergences. La SEC Suisse s’engagera pour que la responsabilité des employeurs reste partie intégrante de la loi sur la formation continue.

Contact

Jositsch_Daniel_high
Daniel Jositsch

Président de la SEC Suisse et conseiller national
Mobile 079 503 06 17