Context – notre magazine pour plus de succès au travail

50plus: du chômage à la réinsertion professionnelle

La situation des plus de cinquante ans en recherche d'emploi n'est pas réjouissante. Auprès de qui les personnes concernées peuvent-elles obtenir de l'aide?

Senior en contexte professionnel

Selon les statistiques officielles du chômage pour décembre 2018, près de la moitié des chômeurs de longue durée sont âgés de 50 ans ou plus. Des chiffres qui se répercutent au niveau du taux d’aide sociale: entre 2011 et 2017, le nombre de 50-64 ans ayant touché l'aide sociale a augmenté de 40%.

Les idées reçues à leur égard sont en effet tenaces: trop chers, trop lents, pas assez adaptatifs, etc. «C’est oublier que les travailleurs de cet âge ont aussi des atouts, parmi lesquels leur expérience, leur réseau, leur capacité à transmettre leurs connaissances, leur loyauté envers leur employeur et leur disponibilité, car ils n’ont plus d’obligation militaire et leurs enfants ont quitté le nid familial. Ne pas recruter des collaborateurs dès 50 ans, c’est priver son entreprise de compétences», soulignait récemment Eric Etienne, directeur de la fondation Qualife dans les colonnes du 24 heures (édition du 10.01.2019). Une affirmation que les employeurs auraient tort de négliger en contexte de pénurie croissante de main d'œuvre qualifiée.

A Genève, la Fondation Qualife aide les personnes de 50 ans et plus, que celles-ci soient au chômage ou encore en emploi à consolider leur employabilité ou à se réinsérer professionnellement. Et ce, à travers diverses prestations gratuites: bilan professionnel, établissement d'un dossier de candidature, conseils dans les méthodes de recherches, activation des réseaux, préparation aux entretiens d’embauche, formations de mise à niveau, notamment. Avec des résultats réjouissants: 55% des personnes retrouvent un emploi suite à un suivi intensif.

Le guide genevois pour l’insertion professionnelle des 50+ publié par la fondation qualife fournit par ailleurs une liste d'acteurs proposant des prestations offertes ou partiellement subventionnées.


A lire actuellement dans le Context #6/2018

Réforme des retraites: que pensent les membres de la Société des employés de commerce? - Pause-café avec l'ancien Conseiller fédéral Adolf Ogi - Bachelor en information documentaire: la recherche et l'organisation de l'information aujourd'hui - Conseil juridique: existe-t-il un droit à un bonus discrétionnaire?

dok_context-6-2018-fr-webdok_context-6-2018-fr-web

Le document n'est pas affiché correctement?

Afficher le Context en PDF conventionnel

kfmv_Startup_Silh_Peo_02_0164_K_150dpi

Devenir membre

L'adhésion à la société des employés de commerce vaut la peine. Pour toute la vie. Un autre grand avantage: nous sommes proches de vous.

Adhérer!