kfmv_Business_Excellence_Single_58_0143_RGB_300dpi

Devenir formateur-trice

En tant que formateur-trice, vous veillez à ce que les connaissances pratiques de l'apprentissage de base soient transmises aux apprenti-e-s. La Société des employés de commerce recommande d'établir un programme de formation propre à chaque apprenti-e.

En tant que formateur-trice, vous êtes responsable de toute la formation des apprenti-e-s. Vous devez connaître précisément le dossier de formation et le dossier des prestations. Vous devez faire en sorte que la formation soit structurée de manière à ce que l'apprenti-e accomplisse avec succès les objectifs d'apprentissage.

Cours

Les formateur-trices sont mentionné dans chaque contrat d'apprentissage. Ils disposent d'un certificat fédéral de capacité (CFC) de la profession correspondante ou d'un titre jugé équivalent ainsi, d'une expérience professionnelle de deux ans minimum et justifient d'un savoir-faire pédagogique, méthodologique et didactique adéquat. Celles-ci peuvent s'acquérir de deux manières:

  • Une formation de formateurs-trice-s en entreprise d'une durée de 100 heures. Le diplôme est reconnu par la Confédération (DFE).
  • Un cours pour formateurs-trice-s en entreprise d'une durée de 40 heures. Il s'agit d'une attestation cantonale reconnue par la Confédération (AFE).

La formation à la pédagogie professionnelle sont indiqués dans le plan d'études cadre pour les responsables de la formation professionnelle. Les contenus ne dépendent pas des professions; ils portent sur les aspects pédagogiques, méthodologiques et didactiques de la formation des jeunes. Si vous pouvez justifier d'une qualification pédagogique professionnelle, vous pouvez dispensé des cours ou d'une partie de ceux-ci.

En tant que formateur-trice, vous pouvez confier une partie de la formation pratique à des collaborateurs de l'entreprise, pour autant que ceux-ci soient au bénéfice d'une formation professionnelle initiale achevée dans le domaine de formation de l'apprenti-e ou d'une qualification équivalente. Mais c'est bien vous en tant que formateur-trice qui restez responsable de la formation.

Programmes de formation pour apprenti-e-s

Etablissez un programme de formation personnalisé pour chaque apprenti-e en début de formation et discutez-en ensemble. Ce programme définit dans quel service et pour quelle durée l’apprenti-e sera affecté. Définissez à chaque semestre des objectifs évaluateurs obligatoires et optionnels. Ceux-ci serviront de base pour les situations de travail et d'apprentissage (STA), ainsi que pour les unités de formation (UF).

Situations de travail et d'apprentissage

En tant que formateur, vous établissez à chaque semestre – donc 6 fois en tout – le niveau de la personne en formation dans le rapport relatif aux situations de travail et d’apprentissage (STA). Les formulaires nécessaires à l’évaluation et à la conduite des STA ainsi qu’un guide destiné aux apprenti-e-s et aux formateurs-trices sont établis par les branches de formation et d’examen et consignés dans les dossiers de formation et de prestations. Le déroulement d'une STA se présente de la manière suivante:

  • Entretien préparatoire
    En collaboration avec les autres responsables de la formation, vous définissez avec l’apprenti-e les objectifs à atteindre en termes de prestations et de comportement. Ceux-ci seront ensuite évalués. Les critères et l'échelle des notes doivent être clairs pour tout le monde dès le début. Tous les accords sont consignés dans le rapport final de formation signé par les deux parties.
  • Période d’observation
    L’apprenti-e travaille durant trois à six mois dans la situation d'apprentissage convenue. La personne responsable de la formation observe le travail fourni durant cette période et consigne par écrit les événements importants.
  • Entretien d’évaluation
    En collaboration avec la personne responsable de la formation, vous évaluez les prestations et le comportement de l’apprenti-e en regard des attentes qui ont été définies. L’entretien sert aussi de bilan de la situation pour l’apprenti-e. Vous consignez l’évaluation et la note finale dans le rapport de formation (formulaire prévu à cet effet) et insérez ces données dans la base de données pour examens de fin d'apprentissage (DB EFA). Les notes comptent pour la partie pratique professionnelle de la procédure de qualification.

Unité de formation (UF)

Selon la branche, les apprenti-e-s effectuent durant leur formation deux unités de formation (UF) ou deux contrôles de compétence dans le cadre des cours interentreprises (CC-CI). Les UF sont conduites au sein de l’entreprise formatrice, alors que les CC sont suivis dans le cadre des cours interentreprises. Les résultats obtenus comptent dans la «note d'expérience de la partie entreprise » de la procédure de qualification. Chaque UF est effectuée selon un plan donné :

  • Entretien de préparation
    Au cours de cet entretien, la personne responsable de la formation et l’apprenti-e définissent les tâches à effectuer et les délais à respecter. Les accords seront signés par les deux parties dans un formulaire défini lié à la branche.
  • Présentation
    Les UF doivent être présentées à une personne tierce indépendante qui sera chargée de les évaluer. Cette personne peut faire partie ou non de l’entreprise. Mais lorsqu’elle fait partie de l’entreprise, il faudra veiller à ce qu’il ne s’agisse pas du responsable de la formation ou d’un supérieur direct.
  • Evaluation
    La personne responsable de la formation évalue le contenu et la présentation du dossier UF. En tant que formateur-trice, vous devez attribuer et saisir les notes UF directement dans la banque de données DB EFA.

Les instructions et les documents relatifs à la conduite d’une UF figurent dans le dossier de formation et de prestations (DFP).

Dossier de formation

Durant son apprentissage, chaque apprenti-e doit établir un dossier de formation contenant les principaux travaux, les compétences et les expériences acquises au cours de la formation. Ce dossier doit être contrôlé une fois par semestre au minimum par le formateur ou la formatrice. Il ne fait cependant pas l’objet d’une note.

Plusieurs formes de travail peuvent être adoptées pour l’établissement du dossier de formation. L’entreprise formatrice détermine les instruments à utiliser. Les formulaires relatifs au dossier de formation figurent dans le DFP spécifique à chaque branche.

Par ailleurs, les apprenti-e-s évaluent aussi leur formation par eux-mêmes. Ils prennent note de ce dont ils ont besoin pour améliorer leur formation : par exemple les domaines pour lesquels ils ont besoin d’aide, d’instructions ou de connaissances supplémentaires. Ces questions sont discutées avec eux au moins une fois par semestre.

Fin de l'apprentissage

Lorsque les apprenti-e-s ne peuvent pas continuer à travailler au sein de l'entreprise à l'issue de leur apprentissage, certaines obligations doivent être respectées. Nos recommandations:

  • Orientez les apprenti-e-s le plus tôt possible, mais au plus tard trois mois avant la fin de leur formation vers un emploi envisageable pour eux.
  • Veillez au respect de l'article 329 alinéa 3 du CO qui prévoit que deux ou trois mois environ avant la fin du contrat, l'apprenti en recherche d'emploi puisse disposer du temps nécessaire à la recherche d'un nouveau poste de travail, sans obligation de devoir rattraper ce temps.
  • La Société des employés de commerce vous recommande de soutenir les apprentis diplômé-e-s dans leur recherche d'emploi.

Certificat d'apprentissage

Le certificat d’apprentissage constitue bien souvent le premier document que les jeunes peuvent présenter lors d’une postulation. Il s’agit donc d’un élément fondamental pour leur carrière dont la rédaction requiert, en plus des connaissances juridiques, une certaine sensibilité.

En tant que formateur-trice, votre rôle consiste à qualifier avec objectivité et bienveillance les progrès, les compétences et le comportement des apprenti-e-s. En tant que partenaire de confiance, la Société des employés de commerce émet les recommandations suivantes:

  • Servez-vous comme point de départ des rapports de formation que vous avez rédigés au cours apprentissage dans le cadre des STA (situations de travail et d’apprentissage) et dont vous avez discuté avec les apprenti-e-s. Ils comportent une description des compétences professionnelles, méthodiques et sociales et mettent en évidence les points forts de la formation.
  • Mentionnez les bonnes performances lors des unités de formation (UF). Pour les apprentis, les UF peuvent servir d'exemple pour leurs dossiers de candidature. Ils disposent de ce fait d’une référence pratique de plus qu'ils peuvent mettre en valeur et qui complète leur certificat d’apprentissage ainsi que leur certificat fédéral de capacité ou leurs attestations de travail.

Instructions pour rédiger le certificat d'apprentissage

Un certificat d'apprentissage doit contenir les informations suivantes et dans cet ordre:

  • Nom, prénom, date de naissance, lieu d'origine
  • Mention de l'apprentissage. de la branche, de la durée et du profil
  • Mention des tâches resp. des points forts de la formation
  • Appréciation de la qualité du travail basée principalement sur les compétences professionnelles, méthodiques, du rythme et des capacités d'apprentissage, de l'autonomie et de la fiabilité.
  • Appréciation: (1) de la qualification, du comportement et des compétences sociales; (2) des bonnes manières, de la collaboration avec les collègues, les supérieurs hiérarchiques, et en particulier les formateurs-trices.
  • Mention de la réussite de la procédure de qualification assortie de commentaires supplémentaires si celle-ci s'est bien passée. Mention lorsque le travail se poursuit au-delà de l'apprentissage.
  • Recommandations et souhaits
  • Date et signature(s)

Appels privés incessants, usage trop fréquent d'internet et des réseaux sociaux, langage familier, habits inadéquats... Certaines habitudes des apprentis peuvent poser des problèmes dans le travail quotidien. La Société des employés de commerce vous donne quelques clés pour y faire face.

  • secsuisse_TB_apprentissagedecommerce_FR_2016

    L'apprentissage de commerce: De A à Z

    La brochure fournit des informations autour de l’apprentissage de commerce et s’adresse aux apprentis, aux parents, aux formateurs/formatrices en entreprise et aux responsables de la formation. La brochure est la source d’information idéale pour toute la durée de l’apprentissage de commerce. Elle décrit la formation et donne des conseils pour un apprentissage couronné de succès.

    Print-Ausgabe
    GRATUITPour nos membres Connexion
    CHF18Pour non-membresDevenir membre
    Commander