kfmv_Entry_Single_35_0296_RGB_300dpi

Le glossaire commercial de A à Z

Dans le contexte de l'apprentissage il y a de nombreux termes spécifiques. La Société des employés de commerce explique ci-dessous les plus importants.

Branche de formation

La formation ainsi que l’examen de fin d’apprentissage pour les employé(e)s de commerce s’effectuent en fonction du guide méthodique type ainsi que de l’examen en entreprise de l’une des branches de formation et d’examen reconnues par le Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation, telles que banque, assurance, chimie, commerce, etc. Dans le domaine commercial, il existe 21 branches de formation.

Cours interentreprises (CI)

Pour la formation commerciale de base, ces cours sont organisés par les branches de formation et d’examen accréditées. Ils ont lieu quatre fois durant l’apprentissage, renforcent la formation en entreprise et contrôlent les progrès réalisés ainsi que l’exécution des unités de formation. Par «fenêtre CI», on entend la période durant laquelle la formation en entreprise est suspendue pour permettre l’organisation des CI. Les fenêtres CI sont fixées par régions linguistiques en fonction des calendriers de vacances.

Domaine de formation

Partie interdisciplinaire de la formation. Exemple: «Economie et Société».

École professionnelle spécialisée

La formation scolaire s’effectue à l’école professionnelle spécialisée. Dans les profils B et E, la formation scolaire compte 1800, dans le profil M 2260 leçons au total.

E&S

Abréviation du domaine de formation scolaire «Economie et Société» qui est défini dans le catalogue des objectifs de formation de la partie «Ecole» de l’apprentissage.

Formateur/trice en entreprise

Le formateur ou la formatrice en entreprise s’occupe des personnes à former. Pour cela, il/elle dispose d’une attestation de formateur/ formatrice et est chargé(e) de former de manière méthodique, étape par étape. Dans l’entreprise formatrice, il/elle est la première personne de référence pour toutes les questions et tous les problèmes de formation. Selon les entreprises, il/elle est encore appelé(e) «maître d’apprentissage» (bien que la nouvelle loi sur la formation professionnelle n’en parle plus) ou «formateur ou formatrice en entreprise».

Formation commerciale de base

Par formation professionnelle de base, on entend l’apprentissage en entreprise formatrice. Il est également possible de faire une formation de base dans une école de commerce, une école d’informatique, des cours professionnels et des associations professionnelles. La formation de base dispense aux personnes en formation des connaissances et des savoir-faire spécifiques: des qualifications professionnelles, qui par la suite peuvent être exercées dans le métier; une culture générale pour se profiler sur le marché du travail et s’intégrer dans la société; une autonomie de pensée et une capacité ainsi qu’une disponibilité pour l’apprentissage tout au long de la vie.

La formation commerciale de base dure trois ans et elle peut se faire dans l’un des profils proposés: le profil de base (profil B), le profil élargi (profil E) ou le profil élargi combiné avec une maturité professionnelle (profil M). Elle débouche sur un certificat fédéral de capacité d’employé ou employée de commerce et, pour le profil M, par une maturité professionnelle commerciale. C’est le Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation (SEFRI) qui est l’autorité responsable de l’ensemble de cette formation professionnelle de base.

ICA

Abréviation utilisée pour la branche «Information/ Communication/Administration».

Idée directrice

L’idée directrice expose la raison pour laquelle la compétence clé fi gure dans le catalogue des objectifs de la formation commerciale de base.

Journal d'apprentissage

Instrument favorisant le contrôle de leur travail et de leur apprentissage par les personnes en formation elles-mêmes. Celles-ci réfléchissent ainsi, sur la base de questions ciblées, à certains des processus de travail effectués. Le journal fait partie intégrante des unités d’enseignement et de formation.

Langue standard

Langue nationale parlée dans la région où se situe l’école.

Lieu de formation

Lieu où les connaissances et le savoir-faire sont enseignés. Le système suisse de formation duale comporte trois lieux de formation: l’entreprise formatrice, les cours interentreprises et l’école professionnelle spécialisée.

Maturité professionnelle (MP)

Diplôme permettant l’accès sans examen à une haute école spécialisée. Pour y accéder, tu peux suivre le 3ème profil ou «profil M» de la formation d’employé(e) de commerce. Il est combiné à une formation élargie (intégrative, MP 1) et conduit à la maturité professionnelle commerciale. Tu peux aussi t’y préparer après la fin de ton apprentissage (MP 2). Tu trouveras l’ordonnance sur la maturité professionnelle commerciale sur le site www.sbfi.admin.ch.

Objectifs de formation

Les objectifs de formation comprennent les deux premiers niveaux généraux, à savoir l’idée directrice et l’objectif général, et sont identiques pour l’école et pour l’entreprise. Les objectifs de formation sont en revanche différents selon le profi l de formation choisi.

Objectif détaillé

L’objectif détaillé énumère les performances que l’on peut attendre d’une personne en formation à la fin de son apprentissage. Les objectifs détaillés sont différents pour l’entreprise et pour l’école.

Objectif général

Niveau moyen des objectifs de formation. Les objectifs généraux indiquent le comportement en matière de connaissances et de savoir-faire que l’on peut attendre d’un professionnel qualifié.

Profil

La formation commerciale de base peut être effectuée en fonction de trois niveaux d’exigence: le profil «formation de base» (B), le profil «formation de base élargie» (E) ou le profil «formation de base élargie combiné un enseignement dans une école préparant à la maturité professionnelle (le profil M).

Programme de formation

Les entreprises formatrices doivent établir un programme individuel de formation pour leurs personnes à former; elles en contrôlent elles-mêmes le respect tout au long de leur apprentissage. La directive concernant cette question ainsi qu’un modèle se trouvent dans le guide méthodique type.

Rapport de formation

Constitue le document de base pour les mises en situation dans un des éléments de l’examen «Situations professionnelles qui exigent une bonne communication». Il comprend des informations sur l’entreprise formatrice, ses produits et ses services, son environnement économique, ainsi que sur les activités de la personne en formation elle-même. Une introduction de base au rapport de formation est intégrée dans le 3ème CI. Un rapport de formation complet doit être remis lors de l’inscription pour l’examen de fin d’apprentissage.

Situations de travail et d’apprentissage (STA)

Elément d’examen de la partie «Entreprise»: la formatrice ou le formateur évalue la prestation et le comportement de la personne en formation à sa place de travail sur la base de référentiels prédéfinis. Les STA sont comparables aux entretiens de détermination des objectifs et à ceux de qualification dans le monde du travail.

Situations et cas pratiques

Elément d’examen de la partie «Entreprise»: certaines connaissances et des éléments de comportement sont évalués dans un examen écrit. Il est constitué d’une partie centrale (générale) et d’une partie spécifique à la branche.

Situations professionnelles qui demandent une bonne communication

Elément d’examen de la partie «Entreprise»: examen oral au cours duquel les capacités des candidat(e)s en matière de communication sont contrôlées sous la forme d’un jeu de rôle consacré à une activité commerciale spécifique.

Travail autonome (TA)

Elément d’examen de la partie «Ecole»: les candidat(e)s effectuent une tâche qui couvre un ou plusieurs objectifs détaillés dans les domaines «Economie et Société», «Information/Communication/Administration» ou «Langue standard». Ce travail autonome est effectué en troisième année d’apprentissage.

Unité de formation (UF)

Elément d’examen de la partie «Entreprise»: les personnes en formation décrivent et analysent des processus de travail utilisés dans l’entreprise. Ces unités ont pour but de développer la pensée et l’action de manière interdisciplinaire.