kfmv_Startup_Single_31_0093_RGB_300dpi

14. novembre 2017

Aperçu

Valora et la Société des employés de commerce ont mené à bien les négociations relatives à la nouvelle CCT

Dans le cadre du partenariat social redéfini fin 2016, le Groupe Valora et la Société des employés de commerce ont adopté la convention collective de travail remaniée pour les collaborateurs en Suisse. Celle-ci entrera en vigueur début 2018. La nouvelle CCT améliore les conditions de travail et récompense davantage les formations professionnelles.

Au cours des derniers mois, le Groupe Valora et la Société des employés de commerce (SEC) ont révisé et adopté la convention collective de travail (CCT). Celle-ci remplace la CCT précédente datant de 2013. Une première étape a été franchie dès avril 2017, avec l’augmentation de la masse salariale de tous les collaborateurs soumis à la CCT en Suisse de 1,8%, une augmentation généralisée des salaires pour tous les collaborateurs de la vente de 1% et le relèvement des salaires minimaux bruts de CHF 100.00. Les négociations relatives à une révision générale de la CCT ont à présent été menées à bien. La nouvelle CCT entrera en vigueur le 1er janvier 2018 pour une durée de trois ans. Les collaborateurs de Valora continuent ainsi de profiter de la protection d’une CCT.

Conditions de travail équitables et développement des collaborateurs en point de mire

Valora entend être un employeur loyal avec des employés satisfaits qui exploitent leur potentiel. Dans la nouvelle CCT, l’accent a ainsi notamment été mis sur ces deux aspects. Les salaires minimaux bruts pour les collaborateurs au bénéfice d’une formation professionnelle sont une nouvelle fois relevés au-delà de la hausse de principe déjà communiquée de CHF 100.00. Dès le 1er janvier 2018, le salaire minimum des collaborateurs ayant suivi une formation professionnelle de deux ou de trois ans augmentera de CHF 50.00. Il augmentera de CHF 50.00 supplémentaires dès le 1er janvier 2019. Valora et la SEC veulent qu’une formation soit également rentable financièrement. Valora et la SEC sont en outre d’accord sur le fait que le perfectionnement des collaborateurs doit avoir plus d’importance et que cette thématique doit être approfondie ensemble. En complément, Valora introduit désormais un congé de paternité de dix jours pour tous les collaborateurs (jusqu’à présent de cinq jours pour les collaborateurs assujettis à la CCT).

Les partenaires d’agence sont désormais tenus par les salaires minimaux respectivement d’actualité

En plus de la CCT, Valora et la SEC concluent d’autres accords allant au-delà. Ainsi les partenaires d’agence indépendants de Valora seront également tenus de respecter les salaires minimaux actuels validés par la CCT Valora lors de la conclusion de nouveaux contrats dès janvier 2018.

Michael Mueller, CEO de Valora, déclare: «Nous sommes très heureux de disposer désormais d’une nouvelle convention collective de travail pour nos collaborateurs en Suisse après des entretiens constructifs avec la Société des employés de commerce. Il est important pour nous que les collaborateurs bénéficient de bonne conditions de travail, de salaires équitables dans une comparaison sectorielle et de possibilités de développement.»

Christian Zünd, CEO de la SEC, déclare: «Des améliorations pour les collaborateurs de Valora ont été obtenues dans la nouvelle CCT. Sa conclusion garantit en outre le fait que les collaborateurs pourront continuer à profiter d’une CCT. Par ailleurs, l’assujettissement des agences aux salaires minimaux actuels peut également être qualifié de succès. La SEC a à cœur de poursuivre le développement constant de la CCT, en collaboration avec Valora.»

Contact:

Dominique Nussbaum

Porte-parole pour la Suisse romande
Mobile 076 822 20 24

kfmv-Karin Oberlin_März 2017

Karin Oberlin

Responsable emploi et conseils
Telefon +41 44 283 45 54