kfmv_Startup_Single_31_0093_RGB_300dpi

25. septembre 2016

Aperçu

Réforme prévoyance vieillesse 2020: promouvoir maintenant des solutions constructives!

En ce dimanche de votations, l’initiative AVSplus sera refusée. Les trois associations Employés Suisse, l‘Association suisse des cadres ASC et la Société des employés de commerce invitent le Conseil national, lors des débats sur la réforme prévoyance vieillesse 2020 qui débutent demain, à ficeler un paquet capable d’obtenir une majorité. La réforme ne doit en aucun cas échouer.

Le peuple suisse va dire non à l’initiative AVSplus. Une des raisons est sans doute que la population estime que la réforme prévoyance 2020 est mieux adaptée pour faire face aux défis auxquels sont confrontés le 1er et le 2ème pilier de la prévoyance vieillesse. Il s’agit à présent de ne pas mettre en jeu la confiance de la population dans la réforme prévoyance vieillesse 2020. Pour les associations Employés Suisse, l’Association suisse des cadres et la Société des employés de commerce il est de ce fait crucial „que le Conseil national aménage l’objet de manière à pouvoir réunir une majorité. Nous ne pouvons pas nous permettre un échec de la réforme de notre prévoyance vieillesse.“

La commission consultative du Conseil national (CSSS-N) est allée trop loin dans certaines décisions. Le maintien du niveau de rentes actuel, qui constitue le deuxième objectif principal de la réforme après le financement de la prévoyance vieillesse, n’est ainsi plus garanti. Le Conseil national est tenu de faire évoluer les décisions de la CSSS-N et de les modifier sur certains points. Un mécanisme d’intervention, lié à l’augmentation de l’âge de la retraite à 67 ans n’obtiendra pas l’approbation de la population. En même temps, le niveau de rentes du 2ème pilier doit être maintenu au moyen de mesures de compensation ciblées. Ce n’est qu’ainsi que l’objet trouverait une majorité claire lors d’une votation populaire.

La plate-forme pour une politique des employés a réuni dans un document de prise de position

les rectifications nécessaires

à apporter afin d’obtenir une solution orientée vers le compromis ainsi que les recommandations de vote sur les différentes décisions.

Plate-forme pour une politique des employés

La plate-forme pour une politique des employés réunit les trois associations Employés Suisse, l’Association suisse des cadres et la Société des employés de commerce. Elles unissent leurs forces politiques afin de promouvoir des solutions non idéologiques et orientées vers le compromis. L’échec menaçant de la réforme de prévoyance vieillesse 2020 en montre l’urgence. Les trois associations représentent ensemble 80‘000 employés du domaine public et du domaine économique et commercial en Suisse.

Contact

Jositsch_Daniel_high

Daniel Jositsch

Président central de la Société suisse des employés de commerce
Mobile 079 503 06 17